l
20x20     20x20
  logo
FAI c/o FER
Rue St-Jean 98
Case postale 5278
1211 Genève 11
tél. 058 715 31 11
info@fai-ge.ch
 
20x20      
   
 

texte
pictoagg
Association genevoise
des ingénieurs géomètres officiels
et géomaticiens

L’Association Genevoise des Ingénieurs Géomètres Officiels et Géomaticiens (AGG) est une section du groupe patronal des Ingénieurs Géomètres Suisses (IGS). Elle regroupe les ingénieurs géomètres indépendants ayant suivi une formation de niveau universitaire (EPF ou équivalent) et subi les épreuves permettant d’obtenir le brevet fédéral.

Comité

Dominique Boymond
Philippe Calame, président
Nadine Couderq

Samuel Dunant, trésorier

Présentation de l'association

L’ingénieur géomètre breveté, souvent dénommé «officiel» est le seul habilité à exécuter les tâches de la Mensuration Officielle liées à la propriété foncière. Depuis le 1er juillet 2008, date d’entrée en application de la Loi fédérale sur la géoinformation (LGéo), il doit obligatoirement être inscrit au Registre des géomètres.
L’AGG a pour but de défendre les intérêts professionnels et patronaux de ses membres, dans le souci de l’intérêt général et le respect des devoirs qu’ils assument envers leurs mandants, en particulier en matière d’éthique professionnelle.
L’association est active dans toutes les commissions de la FAI. Elle entretient également des relations avec les associations de même niveau, à l’échelon local et national (professionnels de la mensuration, notaires, mandataires, …), ainsi qu’avec divers services de l’administration, principalement le Service de la mensuration officielle (SEMO) et le Registre foncier.

Préoccupations actuelles de l’AGG :

– le perfectionnement professionnel en matière de droit foncier;
– la révision de la filière de formation permettant l’accès au brevet fédéral;
– l’adaptation des procédures d’autorisation de construire;
– l’adaptation des cahiers de propriété par étages au droit fédéral;
– la participation à l’étude de la charte éthique 3D;
– l’étude de faisabilité pour épuration des servitudes;
– la promotion de la profession;
– etc.

Site de l'AGG
www.geometres.ch


texte
Global Navigation Satellite System
Une évolution croissante

Les systèmes GNSS (Global Navigation Satellite Systems) permettent de déterminer des positions en tout lieu avec une précision de quelques mètres.

Le système militaire américain GPS et le système russe GLONASS en sont les plus connus. Leur équivalent européen, baptisé GALILEO, est en cours de développement, de même que le système chinois COMPASS. Il est à relever que le second satellite test du projet européen GALILEO a été lancé fin avril avec succès. GALILEO est appelé à devenir un système civil de positionnement précis formé d’une constellation de trente satellites. Le projet a cependant pris beaucoup de retard. Sa mise en service est prévue à ce jour pour 2013.
L’intégration d’une station de référence (récepteur GNSS en station sur un point dont les coordonnées sont connues avec précision) permet d’accroître les possibilités de tels systèmes de positionnement par satellites et d’atteindre la précision du centimètre, telle qu’exigée pour des applications professionnelles (relevés géométriques, implantations d’ouvrages, etc …). En Suisse, Swisstopo a implanté le réseau GNSS automatique AGNES entre 1998 et 2002, comprenant trente et une stations de référence GNSS. Elles sont distantes les unes des autres de septante kilomètres en moyenne; la station la plus élevée est celle du Jungfraujoch. Swisstopo assure l’exploitation, l’entretien et la surveillance de ce réseau.
Le Service de la mensuration officielle du canton de Genève (SEMO) s’est également équipé d’une station de référence GPS fixe. Les ingénieurs géomètres et géomaticiens de Genève utilisent cette antenne de référence dans le cadre de leurs activités quotidiennes. Le développement des systèmes de positionnement par satellites tel que le système européen GALILEO apportera à l’avenir de nouvelles possibilités d’utilisation pour nos travaux courants.

Pour l'AGG, Pierre-Yves Heimberg