logo

Présentation | Associations | Commissions | Formation | News | Archives | Liens |




Maison de l'Architecture
Infra / supertructures
Programme hiver-printemps 2011-2012 (21 octobre au 7 juin)

Quels sont les enjeux qui précèdent la forme? Avant d'être visible comme une forme compréhensible, tout acte architectural et urbain peut être lu comme un système connecté au territoire, aux paramètres variables et dont les éléments se définissent les uns par rapport aux autres.

Renato Salvi La Transjurane
Fraichement promu architecte de la ville de Sion, Renato Salvi a quitté les courbes calcaires du Jura où il passa plus de vingt ans, notamment pour réaliser un travail remarquable sur la Transjurane. Ses réalisations, qui amenuisent la distance entre infrastructures autoroutières et ouvrages d’art, s’inscrivent dans la lignée de l’école tessinoise des années 60 et des figures emblématiques comme Rino Tami, Aurelio Galfetti ou Luigi Snozzi. Renato Salvi, dont le langage sculptural aime à se développer en périphérie, a fait l’objet au printemps 2011 d’une exposition au GTA, l’Institut de théorie et d’histoire de l’architecture de l’EPFZ.

La Transjurane    Voir la vidéo


Georges Descombes L'infrastructure comme un jardin
Architecte paysagiste, Georges Descombes propose une lecture de la topographie du canton de Genève où les cours d’eau et les marais refont surface pour affirmer leur présence aujourd’hui presque oubliée. Intéressé par les liens entre urbanisme et nature, il prône une architecture plus proche du vivant, en respect des biotopes et des contours existants. Dans sa quête d’un urbanisme riche en émotions, Georges Descombes collabore régulièrement avec des artistes contemporains tels que Carmen Perrin ou Richard Long.

L'infrastructure comme un jardin    Voir la vidéo


Laurent Stalder Autonomie, infrastructure et paysage
Avec son regard de théoricien de l’architecture, Laurent Stalder ouvre une perspective historique sur la problématique infrastructurelle en Suisse autant comme cadre pour l’architecture que comme condition du projet. Professeur d’histoire et de théorie de l’architecture à l’école polytechnique de Zurich, Laurent Stalder mène avec sa chaire depuis 2010 un projet de recherche sur la domestication du paysage suisse depuis le 18ème siècle. Il est entre autre l’éditeur de la monographie consacrée à Valerio Olgiati publiée chez Koenig en 2008.

Autonomie, infrastructure et paysage    Voir la vidéo


Manuelle Gautrand Matières et formes
Qu’elle dessine un entrepôt aéroportuaire ou une boutique sur les Champs-Elysées, Manuelle Gautrand travaille à donner à ses projets une identité architecturale forte tout en respectant leur environnement. Cet équilibre fragile, l’architecte française le recherche en explorant les matières, les formes et leur impact sur les sites à construire. Elle a notamment réalisé le Musée d’art moderne de Lille et le chantier de la Gaîté Lyrique à Paris. Curieuse et touche-à-tout, Manuelle Gautrand confronte sans complexe l’objet architectural et l’infrastructure.

Matières et formes    Voir la vidéo


Robert Cramer Peter Pan ou l'opportuniste
Véritable précurseur dans sa vision politique de la mobilité et de l’urbanisme en région genevoise, Robert Cramer œuvre depuis de nombreuses années à développer un réseau infrastructurel cohérent et concerté. Ancien conseiller d’Etat en charge de l’aménagement du territoire, « père fondateur » du projet d’Agglo, il a été nommé en 2011 à la tête de Patrimoine Suisse. S’il continue son activité politique avec son mandat de conseiller aux Etats à Berne, il fait preuve d’une compréhension fine et aguerrie des enjeux genevois qui font de lui un interlocuteur privilégié.

Peter Pan ou l'opportuniste    Voir la vidéo


Jean-Pierre Dürig Infrastrukturen
S’il est plutôt discret de nature, Jean-Pierre Dürig s’impose néanmoins par l’importance de ses réalisations. Et particulièrement avec le grand chantier de la transformation de la gare de Zurich, la plus grande de Suisse. Chef d’orchestre de ce tissu de rails, de passages piétons et de galeries marchandes, il conjugue les questions d’infrastructures à tous les temps. L’architecte zurichois a ainsi développé à travers ses mandats une habileté à créer des interactions entre la ville et la construction.

Infrastrukturen    Voir la vidéo


Jürg Conzett Lanscape & Structures
Largement reconnu pour ses ponts et passerelles suspendues au-dessus des vallées grisonnes, reliant comme par magie deux versants escarpés, Jürg Conzett est assurément l’un des ingénieurs civils les plus côtés de Suisse. Il s’impose auprès des plus grands architectes par sa capacité extrêmement subtile à tisser des liens entre un territoire naturel et un objet construit. Grâce à la précision de leurs insertions dans le site, ses ouvrages peuvent presque faire penser à du Landart. Jürg Conzett n’en est pas moins un praticien dans la plus pure tradition suisse des ingénieurs de ponts et chaussées et un théoricien apprécié jusque sur les bancs de Harvard.

Lanscape & Structures    Voir la vidéo

Interface
Tous les numéros
à télécharger

1_Octobre 2005

2_Janvier 2006

3_Juin 2006

4_Octobre 2006

5_Mai 2007

6_Octobre 2007

7_Février 2008

8_Septembre 2008

9_Février 2009

10_Juin 2009

11_Octobre 2009

12_Mars 2010

13_Juin 2010

14_Février 2011
Fédération des associations d'architectes et d'ingénieurs de Genève / Rue de Saint-Jean 98, CP 5278, 1211 Genève 11 / Tél.: + 41  (0)22  715 31 11 / Fax  + 41  (0)22  715 32 02 / info@fai-ge.ch